Browsing Tag

gucci

Mode

Bombez le torse!

jonathansaundersnetaporter1976euros

Blouson Jonathan Saunders, 1976 euros.

Ce blouson d’aviateur né durant la deuxième guerre mondiale fut porté uniquement par les militaires américains jusqu’à la fin de la guerre du Vietnam. Il s’est ensuite affiché outre-Atlantique sur les épaules des skinheads avant de briller de tous ses feux durant les 80’s autant à Hollywood, qu’à New-York, en passant par Paris et Milan. Il fit ensuite, il y a deux ans un petit tour dans nos dressings, puis s’en est allé sur la pointe des pieds pour revenir en force tout fleuri dès ce printemps. Continue Reading

Mode

Prends garde aux lavallières

alice + Olivia

Ci-dessus Alice + Olivia

Alors que l’hiver n’est pas encore fini, les collections pre-fall 2016 montrent à l’unisson que les lavallières sont de retour. Ces foulards qui se nouent comme un papillon ou que l’on peut laisser flotter au gré du vent ont connu leur apogée au XIX ème siècle. Ils sont pourtant nés sous Louis XIV autour du cou de la Duchesse de La Vallière, une des nombreuses maîtresses du Roi Soleil. Bref dans les années 70, ces bouts de tissu font un come-back fracassant pour fermer les décolletés un peu trop débridés par les années 1968. Un petit passage en 2011 chez certains créateurs et les revoilà pour l’automne prochain. Si l’on veut avoir deux saisons d’avance rien n’empêche de profiter un peu des soldes ou de faire un tour sur certains site comme netaporter, farfetch, shopbob ou outnetaporter pour avoir un minitrend d’avance.

www.netaporter.com, www.farfetch.com, www.shopbop.comwww.theoutnet.com

Gucci gucci

Edun edun-pre-fall-2016-lookbook-03

 

valentino     seebychloe    givenchy2

Valentino sur netaporter              See by Chloé  pre-fall2016             Givenchy netaporter

Mode

La it-shoes pantouflarde

_a2x0537_jpg_1224_north_1382x_black

Elle est arrivée à pas de velours au printemps dernier mais elle a su se faufiler dans certains dressing cet hiver pour tracer sa route vers l’été et s’afficher triomphante à nos pieds… Eh oui, la pantoufle d’homme qui s’enfile telle une savate et nous donne des envies de cocooning est sortie de son intérieur pour arpenter les villes, les podiums, la campagne et les plages… Alessandro Michele, le nouveau directeur artistique de Gucci, visiblement inspiré par The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson qui aurait gobé les pieds de Chewbacca, a sorti pour cet hiver une version fourrée assez dinguissime vu et revu sur les sites des fashionistas mais qui fait toujours autant sourire et envie. A éviter en cas de neige en nos contrées mais sinon à user sans modération avec un tailleur-pantalon, ou une jupe longue et fluide. Et pour les saisons du soleil et des arbres en fleurs, les bouts s’arrondissent le cuir se fait plus léger et parfois même se transforme en velours.

gucci-defile-hiver-2015-pantoufles-fourrees-mocassins_5254471df_2048x2048

Mes chouchoux pour l’hiver: Bien évidemment les Gucci, (à gauche naturalmente) car elles sont les plus adaptées. Prix: 810 frs. Pour la demi-saison: Une sandale sobre et chic telle celle de la marque londonienne Dear Frances (à droite) qui fait des chaussures très racées et confortables. Peuvent être commandées sur le site de la marque: 280 £.

Pour cet été, je flashe sur les Balenciaga (photo d’entrée) en dentelle blanche et celles d’Acne (en bas à droite) qui sont de toutes les couleurs et qui tendent vers la babouche mais aussi celles de Jil Sander (à gauche), plates, légères à souhait et multicolores.

jilsander2acne4

Crédit : Vogue.fr